Qu'est-ce que les oreillons ?

Qu'est-ce que les oreillons ?

Qu'est-ce que les oreillons ?

NOTE IMPORTANTE: Corvelva vous invite à vous informer en profondeur en lisant toutes les rubriques et liens, ainsi que les notices produits et fiches techniques des fabricants, et à vous entretenir avec un ou plusieurs professionnels de confiance avant de décider de vous faire vacciner ou de vacciner votre enfant. Ces informations sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas un avis médical.

Le virus des oreillons est un paramyxovirus, contagieux et constitué d'un génome à ARN simple brin.(1) Les sécrétions respiratoires véhiculent le virus et l'infection commence dans le nasopharynx et les ganglions lymphatiques. Après exposition, une période d'incubation de 12 à 25 jours est généralement nécessaire avant que les symptômes ne se développent.(2) Ces symptômes comprennent généralement des maux de tête, des courbatures, de la fatigue et une perte d'appétit.(3) Pendant ce temps, le virus est présent dans le sang et se propage à tous les tissus de l'organisme.(4) L'élargissement de la glande parotide (oreillons) sur un ou les deux côtés du visage, sous les oreilles et le menton, est la caractéristique clinique la plus courante d'une infection aux oreillons et survient généralement dans les deux premiers jours.(5) Jusqu'à 30 % des personnes infectées par les oreillons ne présentent aucun symptôme d'infection (asymptomatique) et jusqu'à 50 % peuvent présenter des signes d'une maladie bénigne non spécifique.(6) Les oreillons sont généralement une maladie bénigne qui survient le plus souvent pendant l'enfance. cependant, cela peut entraîner des complications, bien que la plupart d'entre elles surviennent chez l'adulte.(7)

Les complications des oreillons comprennent l'inflammation des testicules chez les hommes, l'inflammation du tissu mammaire et des ovaires chez les femmes, la méningite, l'encéphalite et la perte auditive. Les problèmes de fertilité suite à une infection aux oreillons sont rares.(8) Les oreillons entraînent rarement la mort(9) et la plupart des gens se remettent de l'infection des oreillons en quelques semaines.(10)

Un prélèvement effectué dans les trois jours suivant l'apparition des oreillons est la méthode privilégiée pour diagnostiquer une infection aux oreillons. Un test sanguin peut également être effectué pour confirmer la présence d'anticorps contre les oreillons (IgM) collectés peu après l'apparition des symptômes, bien que les IgM contre les oreillons puissent également être présents s'ils sont collectés peu de temps après la vaccination contre les oreillons.(11)

Cet article est résumé et traduit par National Vaccine Information Center.

Corvelva

Publiez le module Menu en position "offcanvas". Ici, vous pouvez également publier d'autres modules.
Pour en savoir plus.

0
Partagez