Qu'est-ce que la rubéole ?

Qu'est-ce que la rubéole ?

Qu'est-ce que la rubéole ?

La rubéole, souvent appelée « rougeole allemande » ou « rougeole des trois jours », est une maladie causée par un togavirus du genre Rubivirus.(1). Malgré des noms similaires, le virus de la rubéole n’a aucun lien avec le virus de la rougeole.(2). La maladie se transmet par contact direct ou par sécrétions respiratoires telles que l'écoulement nasal, la toux et les éternuements. Les personnes infectées sont particulièrement contagieuses au moment de l’apparition de l’éruption cutanée, mais elles peuvent transmettre le virus jusqu’à sept jours avant et après l’apparition des symptômes. Généralement, dans les climats tempérés, les cas de rubéole augmentent à la fin de l’hiver et au début du printemps.

Le diagnostic de la rubéole nécessite des tests de laboratoire, car l'éruption cutanée n'est pas facilement distinguable de celles d'autres maladies exanthémateuses. Les tests peuvent inclure des échantillons de sécrétions nasales et de gorge, d'urine et de sang(3). Le virus de la rubéole est classé en 12 génotypes confirmés (1B, 1C, 1D, 1E, 1F, 1G, 1H, 1I, 1J, 2A, 2B, 2C) et un génotype provisoire (1a), regroupés en deux clades distincts (4). Les génotypes 1E, 1G, 1J et 2B sont parmi les plus répandus(5).

Le virus de la rubéole est facilement détruit par la lumière ultraviolette, le faible pH, l'amantadine, les solvants lipidiques, la trypsine, le formol et la chaleur.(6)

Symptômes de la rubéole

Chez les enfants, le premier signe de la maladie est généralement une éruption cutanée qui apparaît sur le visage et se propage aux pieds. Les symptômes non spécifiques qui peuvent survenir un à cinq jours avant l'apparition de l'éruption comprennent la toux, le nez qui coule, un malaise général, des maux de tête, une fièvre légère, des ganglions lymphatiques enflés et un gonflement ou une rougeur du blanc des yeux.(7) Les symptômes chez les adultes sont généralement similaires à ceux des enfants, mais jusqu'à 70 % des femmes peuvent souffrir d'arthrite ou d'arthralgie(8) qui peut être persistant.(9) Les complications rares de la rubéole comprennent l'encéphalite (inflammation du cerveau) et le purpura thrombocytopénique (trouble de la coagulation sanguine).(11) Jusqu'à 50 % des personnes atteintes de rubéole ne présentent aucun symptôme.(12)


Rubéole pendant la grossesse

La rubéole revêt une gravité particulière lorsqu'elle survient chez la femme au cours du premier trimestre de la grossesse. Pendant cette période, le risque de conséquences graves est élevé, notamment des complications telles qu'une fausse couche, une naissance prématurée et la naissance d'enfants atteints du syndrome de rubéole congénitale (SRC).(13).

Le SRC peut avoir des effets très graves sur un nouveau-né, affectant presque tous les organes. Les enfants affectés peuvent souffrir de divers problèmes de santé, notamment la surdité, les troubles visuels, les malformations cardiaques congénitales, la microcéphalie, les anomalies neurologiques et les retards de développement.(14). Statistiquement, jusqu'à 85 % des nouveau-nés exposés au virus de la rubéole au cours des 8 premières semaines de développement fœtal risquent de développer un SRC. Ce risque chute à 50 % si l'exposition survient au cours de la 12e semaine de grossesse, tandis qu'après la 20e semaine, le risque de SRC devient négligeable.(15).

NOTE IMPORTANTE: Corvelva vous invite à vous informer en profondeur en lisant toutes les rubriques et liens, ainsi que les notices produits et fiches techniques des fabricants, et à vous entretenir avec un ou plusieurs professionnels de confiance avant de décider de vous faire vacciner ou de vacciner votre enfant. Ces informations sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas un avis médical.

 

Nous vous recommandons également de lire...

Corvelva

Publiez le module Menu en position "offcanvas". Ici, vous pouvez également publier d'autres modules.
Pour en savoir plus.