Italian Italiano

Les communications

Attention 10 mars 2019 - Pépinière et Materne

Attention 10 mars 2019 - Pépinière et Materne

Nous publions en faveur de tous un modèle d'avertissement qui peut être utilisé par ceux qui, entrés en début d'année scolaire avec le demande officielle de vaccination faites à l'ASL, il leur a été demandé de demander aujourd'hui de nouveaux documents en vue du 10 mars, sous peine d'exclusion.

L'année dernière déjà, la date du 10 mars avait semé la confusion car les gestionnaires avaient demandé à ceux qui avaient soumis la demande de rendez-vous pour la vaccination la preuve d'avoir vacciné le 10 mars, ce qui n'aurait pas dû l'être; à tel point qu'avec les membres de Corvelva nous sommes intervenus avec les avertissements par l'intermédiaire d'un avocat (gratuit) signalant la différence entre les deux choses, ou date limite du 10 mars pour ceux qui auto-certifient le statut vaccinal / fin de l'année scolaire pour ceux qui sont plutôt entrés avec une demande de rendez-vous pour la vaccination.

Dans ce dernier cas, théoriquement, il y a du temps jusqu'à la fin de l'année scolaire pour commencer le cycle de vaccination, mais il est clair et évident que cette année, vous ne pouvez plus compter sur le calendrier prolongé de 2017/2018 et, par conséquent, vous devez avoir aussi bien à l’esprit la réalité dans laquelle nous vivons et les institutions avec lesquelles nous devons traiter, tout d’abord en Vénétie, le FMI, qui s’est montré jusqu'à présent à chaque fois absolument politisé et en faveur de la vaccination obligatoire, tout faire jeter les enfants dès qu'il y a une chance (sauf exception, nous parlons principalement d'attitudes de gestion).

Donc, vous devez être conscient que sur le papier, les choses peuvent être à sens unique mais que la réalité à laquelle nous devons faire face peut être complètement différente, et à ce stade, nous devrons nous défendre légalement, par le biais d'appels, etc., avec toute une série d'évaluations qui doit être faite, en termes économiques, de temps et aussi de la possibilité de la cocher, car à un certain moment vous pouvez envoyer tout le courrier recommandé que vous voulez mais il est clair et évident que l'ASL interrompra les communications (comme cela s'est déjà produit) et pour insérer le nom parmi les défaillants.

È il faut savoir ce qui se passe, c'est-à-dire potentiellement ce qui s'est déjà passé durant la dernière année scolaire ou que l'ASL communique à l'école l'échec de l'enfant, le fait que l'enfant n'est pas en règle, et donc des suspensions au la fréquentation était déjà arrivée avant la fin de la dernière année scolaire.
À ce stade, il serait nécessaire d'intervenir légalement avec toutes les implications de l'affaire, que chaque famille devra évaluer soigneusement, sachant qu'en tout cas par rapport à la loi 119 qui prévoit le caractère obligatoire de 10 vaccins et qui établit une condition d'accès aux services éducatifs pour le enfance, vous n'êtes pas en règle.
Nous disons cela, non pas parce que nous aimons faire des oiseaux de mauvais augure, mais parce que les parents se retrouvent alors dans des situations qui doivent être abordées et avec de nombreux sacrifices et avec des résultats impondérables (surtout).

Dire aujourd'hui que tout le monde va sûrement assister jusqu'à la fin de l'année sans problème, à notre avis et selon notre expérience avec les écoles locales, notre ASL, et voir ce qui s'est passé la dernière année scolaire, est incorrect. Quelqu'un se retrouvera avec un manager intransigeant et zélé qui se réjouit de son rôle d'agent public, quelqu'un avec un ASL qui invite à se faire vacciner quand on veut parce qu'il ne donne plus de rendez-vous, quelqu'un d'autre avec une école qui veut vraiment accueillir et va faire tout est possible pour éviter la suspension (ce qui n'est cependant pas dû). Toutes ces variables sont réalité, nous l'avons déjà vu. Il n'y a aucune certitude de fréquentation à terme sans accroc pour ceux qui ne sont pas en règle.

Ceci dit, nous mettons à disposition ce document pour être visiblement personnalisé avec vos données et celles de l'école, pour donner un premier outil de défense et aussi pour clarifier ce que la loi exige. Nous vous recommandons de l'utiliser pour communiquer, tout d'abord, avec la direction de l'école, et essayez de faire comprendre que ce qui est légiféré n'est pas ce que prévoit le 119.

Nous restons disponibles pour ceux qui ont besoin d'aide, mais nous vous demandons de prendre le temps de lire le document et la loi afin de pouvoir vous défendre.

Merci, personnel Corvelva


Télécharger : CORVELVA-méfiants nids-Materne-Marzo2019.pdf

Corvelva

Publiez le module Menu en position "offcanvas". Ici, vous pouvez également publier d'autres modules.
Pour en savoir plus.